C H A R G E M E N T

Chroniques

Recycler un ordinateur obsolète avec Ubuntu

À l’époque, en 2019, j’ai dû exercer mon métier avec un mac défectueux – impossible d’y réinstaller MacOs ou Windows sans avoir une série de bug quotidiens … c’est alors qu’une alternative inattendue s’est présentée: Ubuntu !

De quelle type d’obsolescence parles-ton ?

Comment être un artisan du web et un artiste numérique freelance avec un ordinateur défectueux ?

Vous souhaitez tester une nouvelle expérience ou trouver une alternative a Windows et MacOs ?

Cette série d’articles est un retour d’expérience sur l’utilisation d’un vieil ordinateur pour exercer un métier du numérique, de la créations d’interface, de développement front ou plus largement de graphisme digital.

Seconde vie pour une vieille machine

Installer Linux peut augmenter l’espérance de vie d’un vieil ordinateur.

Il peut pratiquement s’installer sur toutes les machines plus ou moins récente et – dans ce cas particulier – même sur une machine défectueuse.

Le système de base est légé, après la première installation, on a presque l’impression d’avoir une nouvelle bécane.

Si vous ne savez pas comment installer Ubuntu sur linux, une simple recherche sur les internets peut vous aider.

Crash test pour l’accessibilité

Ayant l’habitude de travailler sur des bécanes récente, en utilisant un vieil ordinateur… l’impression d’être dans le passé, à lépoque où il fallait de la patience.

Est-ce un principe d’accessibilité universel de considérer qu’un site puisse être accessible seulement sur des machines performante/récentes ?

Cette question n’inclus pas la notion de cible ou de personnes, mais plutôt l’éventuel décalage entre la performance requise par une interface en ligne et un ordinateur obsolète.

la complexité et de la lourdeur de certains développements (temps de compilation, performances…).

Un vieil ordinateur peut rendre bien des services avant de rendre l’âme.

Garder sa vielle machine à du sens pour tester la charge énergétique d’un développement.

Toutefois, pour tester le rendu de vos développement sans changer de bécane, vous pouvez toujours installer une machine virtuelle avec des performances dégradées… Pas vraiment absurde si un travail réalisé à partir d’une formule 1 doit aussi fonctionner pour une citadine.

Nouvelle relation au temps

Travailler avec un ordinateur obsolète est frustrant si on a l’habitude de la performance et de la vitesse.

C’est un peu comme conduire en Fiat Panda. Ça chauffe et ça vibre quand ça consomme.
Au delà de la vitesse, savoir conduire n’implique t’il pas aussi savoir-faire un créneau ?

En utilisant un ordinateur obsolète j’ai eu l’impression que le passage entre performance et savoir-faire s’étirait grossièrement pour ne laisser place qu’à la maîtrise de l’outil

Travailler sur Ubuntu a permis d’aiguiser un savoir-faire.

Une vielle bécane peut encore rendre bien des services